A+ A- A

logovide-198px

 

Nous avions évoqué lors d'un précédent zoom sur... l'essor de la blogosphère littéraire, son activité sur la toile et comment les internautes se sont appropriés les codes de ce nouveau moyen d'échange.

Les lecteurs ont trouvé d'autres moyens que les blogs pour communiquer. Ils se sont emparés des réseaux sociaux traditionnels (Youtube, Instagram, etc.) et sont également très actifs sur les réseaux sociaux centrés autour du livre.

Nous avions évoqué lors d'un précédent zoom sur... l'essor de la blogosphère littéraire, son activité sur la toile et comment les internautes se sont appropriés les codes de ce nouveau moyen d'échange.

Les lecteurs ont trouvé d'autres moyens que les blogs pour communiquer. Ils se sont emparés des réseaux sociaux traditionnels (Youtube, Instagram, etc.) et sont également très actifs sur les réseaux sociaux centrés autour du livre.

Les réseaux sociaux de lecteurs

Les communautés de lecteurs telles que Babelio, Libfly, Booknode, Livraddict ou encore BDGest offrent aux internautes un espace où ils peuvent constituer leur bibliothèque, participer à des challenges, quizz, commenter leurs lectures, etc.

Ce sont des espaces d'échange, d'enrichissement et de prescription littéraire, objectifs principaux de ces réseaux sociaux.

Via ces réseaux, quelques pratiques innovantes ont vu le jour* (elles existent également sur les blogs de lecteurs) :

* Le swap : Les lecteurs s'envoient des colis contenant un livre et parfois des objets censés s'inclure dans l'univers du livre.

* Le challenge : Les lecteurs élaborent des listes de lecture autour d'un thème et échangent sur leurs lectures.

* Le Book trailer : les éditeurs fabriquent des bandes annonces de livres.

* Masse critique : une initiative du site Babelio, en partenariat avec plusieurs éditeurs, qui invite les utilisateurs du site à recevoir un livre en échange d'une une critique.

Blablalivre est le dernier né des réseaux sociaux de lecteurs. Le site propose d'écrire des critiques en 140 caractères maximum, pour se faire une opinion rapide d'un ouvrage.

[*extrait d'un article Les communautés de lecteurs sur Internet, paru sur le site de la Bibliothèque départementale de la Manche]

Les booktubeurs

Nous en avions précédemment parlé, les booktubeurs sont nés aux Etats-Unis vers les années 2011-2012, et se sont beaucoup développés dans les pays anglo-saxons et hispaniques. Contraction de book (livre) et de youtubeurs (les personnes qui postent des vidéos sur Youtube), ils sont de plus en plus nombreux sur le site à poster des vidéos quotidiennes de leurs lectures. « Un booktubeur est avant tout un passionné de livres qui propose des vidéos de divertissement ».
L'objectif est aussi de mettre en scène ses lectures et montrer que l'activité même de lire n'est pas une activité désuète ou réservée aux intellectuels mais un plaisir.

Pour en savoir plus sur ce phénomène, nous vous invitons à lire cet article paru sur le site Archimag.com

Source : Article paru dans Livreshebdo, n°1044, 29 mai 2015, Le temps des booktubeurs.

Informations

3 rue Général Duportail

45300 Pithiviers

Tel. : 02 38 30 08 77

mediatheque@pithiviers.fr

Horaires d'ouverture

Mardi : 15h - 18h

Mercredi : 9h - 12h et 14h - 18h

Jeudi : 15h - 18h

Vendredi : 15h - 18h

Samedi : 9h - 13h et 14h - 17h

logo-ville   mini logo drac